Bruno Laroche

 La musique, je suis né avec ... Je ne sais pas qui m'a fait ce cadeau de naissance mais je lui en suis infiniment reconnaissant !

C' est ma nounou qui a attiré l'attention de mes parents sur ma "précocité" à jouer d'un instrument. J'avais 5 ans et je m'amusais à jouer tout ce qui me passait par la tête sur le petit accordéon de son fils. Mon père m'a conduit chez un prof de piano. J'ai fait mes premiers bals à 11 ans, dans l'orchestre familial. Celui ci a bien évolué dans la région d'Auxerre, pendant une dizaine d'années.

J'ai pris des cours de 5 à 18 ans, de piano, orgue, accordéon, guitare, saxophone, trompette et chant. Puis j'ai appris en autodidacte la batterie, les percussions, la basse et enfin à utiliser les claviers "arrangeurs" que j'utilise maintenant sur scène. Parrallèlement, j'ai toujours été attiré par le son et l'enregistrement, ce qui m'a conduit à monter mon propre studio. J'ai également suivi une formation d'ingénieur du son dans un studio pro de Lyon.

Je travaillais en solo depuis plus de 10 ans en piano bar à Val Thorens, quand j'ai ressenti le besoin de partager mes notes avec une voix féminine ... Le hasard du minitel a mis Valérie sur ma route et on peut dire que "le hasard a du talent !"

Nous avons tout de suite compris que nous étions fait l'un pour l'autre, à la scène comme à la ville. Les commentaires les plus fréquents que l'on nous fait, portent toujours sur notre complicité et sur le plaisir que nous prenons à chanter ensemble.

J'avoue avoir eu un peu de mal à m'y mettre, mais aux côtés de Valérie, qui sait transmettre sa passion, je prends aujourd'hui beaucoup de plaisir à enseigner ce que je sais. Mes élèves me le rendent bien et nous partageons de beaux moments.

Qui aurait dit qu'avec mon diplôme d'état, obtenu à Dijon en 86, je deviendrais le Kiné qui a le moins exercé de France ! Nous partageons notre temps entre la préparation des nouveaux spectacles, l'écriture des sketches, les mises en scènes, les costumes, les décors, l'apprentissage des nouvelles chansons etc ... du travail ? je ne sais pas ! Du plaisir, à coup sûr !

Quel bonheur de pouvoir vivre de sa passion. Je souhaite à tout le monde de pouvoir y parvenir. Pour cela, il est sûr qu'il ne faut pas avoir peur de prendre quelques risques et foncer, mais je vous assure que cela en vaut la peine !

 

Bruno

Panorama bruno

Panorama bruno2